Cap au nord de la Thaïlande avec amis et famille

Il en fait une tête notre Antho…C’est qu’il s’en est passé des trucs en Thailande! Allez on vous emmène avec nous à travers quelques anecdotes de ce nouveau chapitre de nos aventures. Chapitre qui s’est déroulé en bonne compagnie puisque pour l’occasion, nous avons été rejoints par notre vieille amie Laura , ma maman, ainsi que mon frère et sa copine. 🙂 Au programme du scooter toujours du scooter! Mais aussi ….

Des expériences loufoques et insolites en tout genre

* Le fameux massage thaïlandais

On était tous curieux d’en découvrir les mystères, grâce à Laura qui nous a offert ce cadeau c’est chose faite! Et l’expérience a été plutôt troublante!

Tout a commencé lorsqu’on nous a fait entrer dans une salle recouverte de tapis de sol et qu’on nous a donné une tenue pour nous changer… Heu on ressemble étrangement à des judokas en kimono là non? Et maintenant qu’on y pense, la salle dans laquelle on se trouve ressemble étrangement à un dojo avec tatami au sol! … « Dites, on est venus pour se relaxer hein, c’est bien ça ?! On ne va tout de même pas pratiquer un sport de combat?! » On commence à se poser des questions…Mince trop tard elles arrivent. Le face à face va commencer, le combat est inévitable. La séance commence finalement par un lavage et un massage des pieds plutôt agréable… Mais il s’agissait là du calme avant la tempête. Les choses se corsent quand on passe aux autres parties du corps. On se fait malaxer jusqu’aux os, tordre, étirer et aplatir dans tous les sens. Les femmes utilisent tout le poids de leur corps pour le moindre mouvement et se retrouvent par moment à 4 pattes sur nous! Certains passages sont tolérables voir étonnamment agréables mais certains autres sont un supplice! Difficile par exemple de tenir en place lorsque la bonne femme enfonce ses coudes dans tes cuisses de toutes ses forces! La masseuse de Laura quand à elle s’acharne à lui faire craquer tous les os les uns après les autres! Haha! Pour du massage atypique c’est du massage atypique! On termine la séance par une série d’étirements un peu chelous et le repos du guerrier arrive en fin.

On se lance tous les 3 un regard amusé, on ne sait que penser de ce qui vient de nous arriver! Expérience intéressante dans l’ensemble. Finalement, malgré quelques moments de supplice, Laura et moi nous sentons maintenant détendues et super bien. C’est plus mitigé pour Antho qui en ressort avec des douleurs et des crampes aux mollets!

Prêtes pour le combat!

* L’étrange Temple blanc

Majestueux vu de loin, complètement loufoque vu de près! L’enfer y est représenté à l’entrée par une forêt de mains blanches dont certains doigts avec des ongles délicatement vernis font des fuck! Puis à l’intérieur, on arrive dans une représentation du paradis, les peintures murales y mêlent des représentations de bouddhas avec des dessins de Pikachu, de Spiderman, des personnages du film Avatar…bizarre,bizarre! Règles étranges également, la pauvre Laura qui voulait nous rejoindre à l’entrée pour une photo s’est retrouvée interdite de retour en arrière car une fois au paradis, plus le droit de traverser le pont qui mène à l’enfer! Mais visite fascinante !

Le temple blanc

Et ses fuck!

* L’intriguante maison noire

Une maison/musée créée par un artiste déjanté qui a conçu dans ce gros complexe de multiples pièces toutes plus loufoques les unes que les autres. Ceci en utilisant os, cornes de buffles, peau de bêtes, représentations sexuelles…il y règne une ambiance presque maléfique. J’ai du mal à vous décrire tout ça, je vous laisse plutôt le découvrir en images…

La maison noire

Des phallus en déco murale…original!

Salle de banquet digne des orques du seigneur des anneaux

* Les lady boys du Mascot hotel à Bangkok

Pour le coup pas du tout un lieu touristique à visiter, juste un hôtel qu’on avait réservé sur booking parce qu’il avait une super note…quelle surprise d’arriver dans un repère de lady boys! A part nous, il n’y avait qu’elles (ou eux je ne sais pas!) dans notre dortoir! Ils dormaient tous par deux dans les lits et même le patron de l’hôtel venait les rejoindre dans leur lit après son service! On se remémore en rigolant le moment où l’une d’elles a caressé la main d’Anthony en lui disant au revoir ou celui où l’une d’elle me voyant prendre ma serviette m’a demandé « Tu vas prendre une douche?… » sur un ton aguicheur! La déco de l’hôtel n’était pas mal non plus! Peluche géante de banane écartant sa peau pour dévoiler ce qui se cache en dessous et posters de Mister Bean avec une pastèque dans le cul…un endroit dont on se souviendra!

Banane exhibitionniste au Mascot Hotel

Des temples à gogo

La Thailande, pays des temples à tous les coins de rue, on en trouve de toutes les formes, de toutes les couleurs, de toutes les tailles, avec des bouddhas plus imposants les uns que les autres …. on en a visité jusqu’à l’overdose!

Parmis les plus marquants il y a le temple d’argent où les femmes paient leur entrée comme tout le monde mais apprennent ensuite qu’elles n’ont pas le droit d’entrer car en tant qu’êtres impures, elles risqueraient de souiller un lieu sacré…oui oui ça donne bien envie de se mettre au bouddhisme tout ça! Encore une religion misogyne. Une ola pour maman qui n’a peur de rien et a bravé l’interdiction ^^ J’avoue qu’on a tous été beaucoup plus lâches et qu’on s’est sauvés en courant quand on l’a vue monter les escaliers! Haha

Temple d’argent (vu de l’extérieur du coup!)

Iron Man, Spiderman et Captain America au milieux des gravures du temples …What The Fuck?!

Les temples bling bling de Wat Phra Sing et Doi Suthep

Wat Phra Sing

Wat Phra Sing

Doi Suthep

Le temple Wat Pho Lat perdu dans la jungle où justement on s’est perdus un peu trop longtemps dans la jungle, ce qui nous a valu un scandale du chauffeur qui a dû nous attendre ^^

Wat Pho Lat

Des paysages incroyables

Le canyon de Pai aux teintes orangées et son sentier improbable au sommet des falaises

Canyon de Pai

Les plantations de thé à perte de vue de Choui Fong

Phu Chi Fa et sa vue magnifique au sommet des montagnes, entre deux couches de nuages. Un spectacle qu’on aurait pu rester des heures à contempler!

Phu Chi Fa

Phu Chi Fa, on ne s’en lasse pas!

La grotte Phraya Nakhon Cave et son palais royal frappé par les rayons de soleil chaque matin à 10h

Le palais royal de Phraya Nakhon Cave

Le parc national Sam Roi Yot

Sam Roi Yot

Des animaux trop mignons

On s’est ensuite aventurés deux jours dans la jungle à PakChong à la recherche d’animaux sauvages. On était d’ailleurs au top de la mode avec nos sexy chaussettes contre les sangsues et les tiques!

So sexy les sexy socks!

On y a assisté à une incroyable envolée de chauves souris au coucher du soleil. Un ballet sans fin de milliers de silhouettes noires nous survolant dans un bruit assourdissant.

Le ballet des chauve souris

Autre moment marquant, Anthony a bien failli faire dans son pantalon lorsque le guide a ramassé un ENORME scorpion noir sur la route et l’a posé sur sa cuisse…  » Heu c’est pas dangereux au moins ?! » … Réponse du guide: « J’espère que non! »

Et bien sûr on a vu des dizaines d’autres animaux, c’était même suspect d’en croiser autant en si peu de temps! Johann soupçonnait le guide d’en avoir caché dans la voiture et d’en lâcher un de temps en temps pour nous le montrer! Parmis les animaux les plus mignons de Thaïlande des Langurs, des Gibbons, des serpents arboricoles verts fluos et tant d’autres!

Langurs

Gibbon

Vipère arboricole

Du grand luxe

La Thailande c’est aussi le pays où on s’est accordés deux nuits en hôtel de luxe avec appartement privé, salle de sport, piscine et jaccuzzi s’il vous plait! Ca a du bon de voyager avec maman 😉

Jacuzzi time 🙂

Et c’est le pays où on a trouvé la Rolls Royce des bus! Trajet VIP entre Chiang Rai et Bangkok: stewart en costard/cravate, distribution d’une montagne de gâteaux, boissons et snacks en tout genre, écran pour se divertir comme dans les avions, coussin, couverture et même une fonction massage sur le siège!! Jamais vu ça ailleurs!

Et du grand n’importe quoi!

Mais à l’inverse, c’est aussi le pays où on a déniché les deux premières places du podium des hôtels les plus miteux jamais vu!

La médaille d’or de l’hôtel le plus miteux du monde entier est décernée au Light Jatujak Hostal de Bangkok! Une mauvaise odeur dans tout l’hôtel, des poils pubiens dans les lits, des douches sales installées dans une sorte de placard à l’interieur du dortoir avec l’eau qui s’écoule dans la chambre et coule le long de l’escalier avant d’atterrir dans le hall de l’hôtel où la réceptionniste passe la serpillière à chaque fois que quelqu’un se douche, des mouches sur le buffet du petit déj…et des indonésiens partageant notre dortoir. Très gentils le soir mais sans gêne pour réveiller tout le monde à 5h du mat en grande pompe! Et vas-y que j’allume la lumière, que je me lave les pieds dans la chambre en mettant de l’eau partout et que j’allume la musique à fond pour faire ma prière du matin…enfin ma prière de la nuit !! La cerise sur le gâteau pour cette médaille d’or! Sérieux quoi, on aime tout le monde et on se contrefiche de l’orientation religieuse des autres mais là c’est quand même un peu un manque de respect de priver les autres de sommeil non? Ils n’auraient pas pu prendre une chambre privée ou au moins aller dans le couloir??

Médaille d’argent pour notre nuit à Phu Chi Fa. On arrive à scooter dans ce petit village de montagne alors que la nuit est déjà tombée, qu’un épais brouillard nous empêche de voir à plus de 10 mètres et qu’il fait un froid glacial. Vu les conditions, on a hâte de trouver un logement et on n’hésite pas trop longtemps lorsqu’une locale nous accoste et nous dit qu’elle a des chambres dispos…on aurait peu être du! La catastrophe commence avant même d’arriver à l’hôtel lorsque maman n’arrive pas à stabiliser le scoot en haut de la côte hyper raide qui mène à l’hôtel et s’étale par terre, le scoot lui tombant dessus. Plus de peur que de mal mais ça commence bien! Et « le meilleur » arrive ensuite: une chambre toute vieillotte à la propreté douteuse, avec seulement 3 lits pour 6 et surtout une fenêtre qui ne se ferme pas et laisse entrer les courants d’air glaciaux à l’intérieur alors qu’on est en-dessous de la barre des 0°C! On passera la soirée à grelotter, emmitouflés dans des couvertures à essayer de se réchauffer en se collant les uns aux autres! On aura offert à nos visiteurs de voyage une vraie soirée insolite ^^ Étrangement, Anthony paraissait heureux de nous voir dépités ce soir là, et alors qu’on était tous au bout de nos vies et incapables de sortir de nos couvertures, il fanfaronnait dans la chambre et s’est même motivé pour nous fabriquer des bouillottes et pour descendre en ville à la recherche de chips…on ne sait toujours pas quelle mouche l’avait piqué!

Nuit insolite à Phu Chi Fa

Et enfin une multitude d’expériences culinaires!

Vous nous connaissez maintenant, on est plutôt du genre gourmand! En Thaïlande on a encore une fois goûté un peu de tout!

On est devenu de grand fans du Mango Sticky Rice! Bon à n’importe quel moment de la journée! Petit-déj, goûter, midi si on ne trouve rien d’autre!…

Miam !

On a aussi goûté de bons insectes croquants! Enfin surtout Jojo toujours partant pour les paris les plus fous, qui s’est avalé 3 coupelles cul-sec!

Et bien sûr on ne pouvait pas passer à côté du fameux Durian! Autrement appelé fruit qui pue, fruit qui tue! Vous savez, ce fruit à l’arôme si particulier, sorte de mélange entre l’odeur d’un fruit pourri et d’un fromage qui a tourné qu’on sent déjà 2 rues avant d’arriver au marché. Ce fruit  dont on peut faire une overdose, surtout si on boit de l’alcool avec car il inhibe une enzyme permettant de dégrader l’alcool. Ce fruit qui ne donne donc pas du tout envie mais dont tous les asiatiques raffolent. Il fallait qu’on découvre ce qui se cache derrière tout ça! Bien sûr pour le tester, on a consciencieusement choisi un hôtel où il y avait une belle et grande affiche à la réception: « Durian interdit! » Le même hôtel où on s’était déjà fâchés avec le frère de la proprio qui était notre chauffeur pour le temple dans la jungle. Ouais on est comme ça nous, on aime bien s’enfoncer ! Haha goût en bouche pas si horrible que ça au final mais quelle odeur dans le dortoir ! Johann notre sauveur se chargera de la mission « cacher la bombe olfactive au fond du sac dans 3 sacs plastiques et courir plus vite que son ombre pour passer la réception et sortir de l’hôtel sans se faire repérer! »

Bref on a tellement aimé nos expériences culinaires en Thaïlande qu’on a même décidé de s’offrir un cours de cuisine Thaï pour reproduire tout ça à la maison! On y a appris à cuisiner « avec nos émotions »! Pas de mesure en Thaïlande, tout est au pif. Plutôt facile d’être un chef Thai finalement! On a tous passé l’épreuve avec succès! Alors qui ose venir manger à la maison à notre retour??!

De vrais chefs!

A suivre…

Un grand merci à vous 4 d’avoir partagé un bout de chemin avec nous! C’était vraiment deux chouettes semaines 🙂 Vivement qu’on reprenne la route ensemble pour de nouvelles aventures!

 

Une réflexion sur “Cap au nord de la Thaïlande avec amis et famille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *